AFRIQUE : Energy Generation lance son prix pour les jeunes porteurs de projets

Par - Publié le / Modifié le

AFRIQUE : Energy Generation lance son prix pour les jeunes porteurs de projets©Jen Watson/Shutterstock

Energy Generation lance Africa Energy Generation Prize. Pour la troisième fois, dix jeunes porteurs de projets dans les domaines de l’énergie seront formés à l’entrepreneuriat et trois d’entre eux recevront un prix pour démarrer leurs projets. Dernier délai pour postuler : 15 décembre 2018.

L’un des plus grands enjeux dans l’émergence de l’Afrique c’est l’accès à l’énergie. Et le vieux continent est loin d’avoir relevé le défi de « l’accès à l’énergie pour tous ». Si l’accès à cette ressource avance dans les grandes villes, les zones rurales restent à la traine, avec des populations qui s’éclairent toujours avec des lampes tempête fonctionnant au kérosène ; ou pire encore, elles se servent du feu de bois pour voir dans la nuit noire. Mais l’avenir se trouve dans la jeunesse africaine qui rivalise d’idées pour trouver des solutions à cette épineuse question de l’accès à l’énergie.

On garde encore en mémoire Macdonald Chirara, un jeune lycéen au Zimbabwe, qui grâce au biogaz, a réussi à produire de l’électricité pour ses grands-parents dans un village reculé du pays. Il avait alors reçu plusieurs prix internationaux. Des initiatives comme celles-là naissent un peu partout en Afrique. En parallèle des concours voient le jour dans le but de récompenser les jeunes qui trouvent des solutions à l’accès à l’énergie. C’est le cas d’Energy Generation, une organisation panafricaine dont l’objectif est de promouvoir l’entrepreneuriat dans le secteur de l’énergie en Afrique.

La récompense d’Energy Generation

Elle vient de lancer Africa Energy Generation Prize. Il s’agit d’un prix pour les jeunes porteurs de projets. Rendu à sa troisième édition, Energy Generation encourage ces derniers à participer à ce concours. « Les projets peuvent porter sur la production, le stockage, le transport, l’économie ou la gestion de cette précieuse ressource qu’est l’énergie et peuvent être en lien avec d’autres thématiques telles que l’agriculture, la santé, ou encore l’éducation », explique l’organisation.

Après la réception des candidatures, 10 projets seront retenus. Leurs promoteurs iront faire une formation au Togo, au Ghana, en Côte d’Ivoire ou encore au Nigeria. À l’issue de cette formation de deux ans, ils recevront des diplômes de qualification. « Ils [les candidats retenus] seront exemptés de frais de scolarité, bénéficieront d’une bourse d’études et leur transport sera pris en charge », précise Energy Generation.

Les 10 jeunes qui vont se former en entrepreneuriat dans le secteur de l’énergie vont également participer à trois prix. Le premier aura une valeur de 100 000 dollars, 50 000 dollars pour le deuxième et 25 000 dollars pour le troisième. L’argent est destiné à permettre aux lauréats de lancer leurs projets. Africa Energy Generation Prize reçoit le soutien d’Engie, un géant français de l’énergie ; le Collège de Paris, la Fondation Schneider Electric, Électricité de France (EDF), Village Capital, un fonds d’investissement spécialisé dans le financement de jeune entreprise, la délégation de l’Union européenne au Togo ou encore Akon Lighting Africa, du nom de ce rappeur américain d’origine sénégalaise, très engagé dans la promotion des énergies renouvelables, notamment le solaire en Afrique. Les jeunes porteurs de projets ont jusqu’au 15 décembre 2018 pour postuler.

 Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21