AFRIQUE DU SUD : Vestas va construire 2 parcs éoliens pour Enel au Cap-occidental

Par - Publié le / Modifié le

AFRIQUE DU SUD : Vestas va construire 2 parcs éoliens pour Enel au Cap-occidental©Bjoern Wylezich/Shutterstock

La société danoise, Vestas Wind Systems, vient de remporter le contrat pour la fourniture d’éoliennes pour deux projets en Afrique du Sud. D’une capacité totale de 294 MW, ils appartiennent à Enel Green Power, filiale d’Enel, une entreprise italienne, également productrice privée d’électricité dans la nation arc-en-ciel.

Vestas Wind Systems une entreprise danoise spécialisée dans la production d’éoliennes vient de remporter un important contrat en Afrique du Sud. Il s’agit de la fourniture d’équipements, la construction et la maintenance de deux parcs éoliens appartenant à Enel Green Power, filiale d’Enel une entreprise italienne agissant en tant que producteur privé d’électricité (IPP).

La première centrale sera située à Karusa, une localité de la région du Cap-Occidental, assez réputée pour sa production de vin. Vestas, qui emploie plus de 33 000 personnes, devrait y construire une ferme de 35 éoliennes d’une capacité de 4,2 MW chacune, soit une capacité totale de 147 MW. Chaque éolienne s’élèvera à une hauteur de 82 m. À Soetwater, dans la même région, Vestas Wind Systems va construire le même nombre d’éoliennes avec, là aussi, une capacité de total de 147 MW. Les deux projets vont permettre de produire en tout 294 MW.

Enel Green Power très présente en Afrique du Sud

Les deux chantiers devront être livrés d’ici au second semestre 2020. La mise en service interviendra au second semestre 2021. Pour l’heure, aucun accord n’a été conclu avec Eskom, la compagnie publique sud-africaine pour le rachat d’électricité. Mais ces deux projets ont été attribués à Enel lors du quatrième appel d’offres dans le cadre du Programme d’approvisionnement en énergies renouvelables de l’Afrique du Sud (REIPPP). Il s’agit d’un programme dont l’objectif est d’encourager les producteurs indépendants d’énergies (IPP) renouvelables à investir dans la nation arc-en-ciel.

Et Enel a largement profité du REIPPP. Il détient plusieurs projets éoliens dans le pays. C’est le cas de celui de Garob dont la concession lui a été accordée à en août 2018. Cette centrale disposera d’une capacité de 144 MW. Le financement sera assuré par Nedbank et Absa, deux banques très impliquées dans le financement de projets d’énergie renouvelable en Afrique du Sud. La construction en a été confiée à Nordex, une entreprise allemande.

En tout, Enel détient cinq projets en Afrique du Sud. Il s’agit de Nxuba, Oyster Bay, Garob, Karusa et Soetwater. D’ici 2021, ces parcs éoliens devraient être opérationnels, portant ainsi la totalité de la capacité installée d’Enel Green Power dans le pays à plus de 1,2 GW.

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21