AFRIQUE DU SUD : le renforcement du barrage de Clanwilliam sera effectif dès 2023

Par - Publié le / Modifié le

AFRIQUE DU SUD : le renforcement du barrage de Clanwilliam sera effectif dès 2023©Ronnie Chua/Shutterstock

Les travaux de renforcement du barrage de Clanwilliam dans la province du Cap-Occidental seront terminés d’ici 2023. La retenue fournit de l’eau pour l’irrigation des cultures.

Lors d’une réunion du Comité permanent de l’agriculture, des affaires environnementales et de la planification du développement de l’Assemblée législative de la province du Cap-Ouest, Anton Bredell, le ministre des Affaires environnementales et de la Planification du développement de la province du Cap-Occidental, a annoncé que le projet de renforcement du barrage de Clanwilliam serait achevé d’ici 2023.

Le projet lancé en 2018 permettra de rehausser le mur du barrage de Clanwilliam. « Étant donné que l’étude de faisabilité du projet a été achevée il y a plus d’une décennie, la construction est attendue depuis longtemps. Il faut se féliciter de cette évolution qui constitue une étape nécessaire pour répondre à la demande croissante en eau du Cap-Occidental et pour stimuler l’activité agricole et la création d’emplois dans la région », affirme le député Andricus van der Westhuizen.

Actuellement, le mur de ce barrage en béton s’élève à 43 m. Le but du projet est de le rehausser de 13 m afin d’augmenter le volume de stockage. La retenue d’eau est située sur la rivière Olifants qui part d’Afrique du Sud pour se jeter dans le Limpopo au Mozambique.

Un investissement de 230 millions de dollars

« Le projet signifie qu’un nouveau mur complet est construit autour du mur actuel, mais seulement 13 m plus haut. Les murs d’origine du barrage ont été construits au début de l’année 1935 et doivent donc être entretenus pour maintenir leur intégrité. Ce projet vise à répondre à toutes ces préoccupations » détaille le ministre Anton Bredell.

Le barrage de Clanwilliam affiche une capacité de rétention de 121 millions de m3. D’ici moins de quatre ans, sa capacité de rétention passera à 191 millions de m3. L’eau du barrage est pompée pour alimenter des systèmes d’irrigations dans la province du Cap-Occidental. Le gouvernement local estime qu’avec sa nouvelle capacité, le barrage permettra d’irriguer 5 500 ha supplémentaires, garantissant ainsi la création de 3 800 emplois. La région est connue pour la diversité de ses produits agricoles qui vont des fruits de la vigne aux légumes en passant par les céréales.

Mais pour permettre aux agriculteurs de la province d’augmenter encore leur production, le gouvernement sud-africain investira 3,5 milliards de rands (près de 230 millions de dollars) afin de renforcer la retenue du barrage de Clanwilliam.

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

J'accepte
X
Newsletter AFRIK 21