AFRIQUE DU SUD : Engie inaugure une centrale solaire à concentration à Kathu

Par - Publié le / Modifié le

AFRIQUE DU SUD : le pays se dote d’une centrale solaire à concentration grâce à Engie©Sebastian Noethlichs/Shutterstock

La division Afrique de l’énergéticien français, Engie, vient de mettre en service le parc solaire Kathu, situé dans le Cap Nord en Afrique du Sud. D’une capacité de 100 MW, il est doté d’un système innovant qui permet à Engie Afrique de stocker l’énergie produite.

L’Afrique du Sud progresse dans la production d’énergies renouvelables. La dernière centrale solaire à avoir été mise en service se situe à Kathu, la « capitale du minerai de fer », au Cap Nord. Ce parc solaire est la propriété d’Engie, une entreprise française spécialisée dans la production d’énergie.

La centrale est dotée de 384 000 miroirs installés sur une superficie d’environ 4,5 km2. Ils permettent à Engie Afrique de concentrer les rayons du soleil afin de chauffer un fluide caloporteur qui fait tourner une turbine pour produire de l’électricité. Ça sort de l’ordinaire… Et c’est donc cet ensemble qui permet de produire 100 MW d’électricité par jour.

Plus important encore, grâce à son système de stockage au sel fondu, le parc solaire de Kathu permettra de fournir de l’énergie pendant 4 heures et demie après le coucher du soleil et pendant les périodes de pointe. Une combinaison de technologies efficaces qui permettent de pallier en partie l’intermittence de production.

De l’énergie pour 179 000 foyers

Pour réaliser ce projet, Engie Afrique a confié les travaux à Sener Southern Africa et Acciona Industrial. Les deux entreprises ont démarré la construction en 2016. À partir du mois de février 2019, l’installation devrait permettre de fournir de l’électricité à 179 000 foyers, particulièrement dans le district de John Taolo Gaetsewe. Elle devrait aussi permettre d’éviter les émissions de 6 millions de tonnes de CO2dans l’environnement.

Isabelle Kocher, la présidente directrice générale d’Engie, salue le choix des autorités sud-africaines qui s’est porté sur Engie pour contribuer à « la réalisation des objectifs du pays en matière d’énergies renouvelables ». Engie intervient ici en tant de producteur privé d’électricité (IPP). Son projet s’inscrit dans le cadre duProgramme d’approvisionnement en énergies renouvelables de l’Afrique du Sud (REIPPP). Il s’agit d’un programme dont l’objectif est d’encourager les IPP à investir dans la nation arc-en-ciel. Toujours dans le cadre de REIPPP, Engie détient deux autres projets solaires de 21 MW et détient des participations dans un parc éolien de 94 MW.

L’entreprise, qui emploie plus de 151 000 personnes à travers le monde, a donc signé un contrat, pour une durée de 20 ans, de rachat d’énergie avec Eskom, la société qui distribue l’électricité en Afrique du Sud. .

Jean Marie Takouleu

Catégories

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter