AFRIQUE DU SUD : Juwi imagine une centrale hybride solaire-éolien pour Orion Minerals

Par - Publié le / Modifié le

AFRIQUE DU SUD : Juwi imagine une centrale hybride solaire-éolien pour Orion Minerals©hrui/Shutterstock

Un accord de partenariat vient d’être signé entre Orion Minerals, une société minière australienne opérant en Afrique du Sud et Juwi Holding AG, une entreprise allemande spécialisée dans la production d’énergies renouvelables. Cette dernière étudiera la faisabilité concernant la construction d’une centrale électrique solaire et éolienne de 35 MW pour alimenter une mine de zinc-cuivre dans le Cap Nord.

La société minière australienne Orion Minerals veut produire 35 MW d’énergie hybride pour alimenter sa mine de zinc-cuivre de Prieska dans le Cap Nord en Afrique du Sud. Elle a annoncé récemment avoir signé un contrat avec Juwi Holding AG, une entreprise allemande spécialisée dans la production d’énergies renouvelables. Cette dernière va étudier la faisabilité d’un prjet de construction d’un parc solaire et éolien d’une capacité.

« Cette région [Cap Nord] a les niveaux d’éclairement énergétique les plus élevés du pays avec son climat chaud et sec, et elle est également très bien adaptée pour des parcs éoliens », a affirmé Errol Smart, le directeur général d’Orion Minerals. Et d’ajouter « l’accord avec Juwi s’inscrit dans notre stratégie visant à tirer le meilleur parti de l’avantage géographique (du projet) ».

Un investissement bénéfique pour Orion Minerals

L’exploitant minier Orion Minerals souhaite que son parc solaire-éolien soit installé à moins de 20 km de sa mine, ce qui impliquerait également la construction d’une ligne aérienne pour le transport de l’énergie produite par le parc hybride. Pour cette société minière, le choix de se tourner vers les énergies renouvelables résulte de sa volonté de « construire une mine moderne du 21e siècle à Prieska ».

Concernant l’étude de faisabilité de ce projet, le minier a choisi l’entreprise allemande Juwi pour son expérience dans la fourniture d’off-grids pour exploitants miniers, notamment en Australie. Elle a ainsi construit une centrale solaire hors réseau de 7 MW dotée de batteries pour la mine de cuivre et d’or DeGrussa, à l’ouest de l’Australie.

L’entreprise, qui emploie plus de 1 000 personnes dans le monde, n’est pas non plus une étrangère en Afrique du Sud. Elle détient plusieurs projets dans le cadre du Programme d’approvisionnement en énergie renouvelable auprès de producteurs indépendants (Reippp). Un programme gouvernemental qui encourage les producteurs d’énergie indépendants (IPP) à investir dans les projets d’énergies renouvelables au pays de Nelson Mandela. En août 2018, la société Juwi a ainsi annoncé qu’elle allait construire trois parcs solaires de 250 MW au Cap. Sur ce projet, l’entreprise basée à Wörrstadt, dans la région de la Hesse rhénane (à l’ouest de l’Allemagne), devrait investir 206 millions de dollars, avec le soutien du fonds d’investissement sud-africain Ideas détenu par Africa Infrastructure Investment Managers (AIIM).

Jean Marie Takouleu

Plus sur le même thème

Plus dans la même région

Nous respectons votre vie privée

Ce site utilise des cookies et des technologies statistiques pour améliorer votre expérience. En cliquant j'accepte, vous donnez votre accord.

Accept
X
Newsletter AFRIK 21